Interview d’une enseignante qui travaille depuis chez elle en confinement

Mme R., professeure au Lycée International de Valbonne, a dû réfléchir et adapter son enseignement depuis le début du confinement à cause du coronavirus. On lui a posé quelques questions :

Qu’est-ce qui a changé dans votre quotidien depuis le début du confinement ?

D’habitude je me lève très tôt. En confinement je n’ai plus de déplacement. Je peux me lever plus tard, 7h30 au lieu de 6h. Toute la matinée est dédiée à mes enfants, je dois les aider à faire le travail envoyé par leurs maîtresses.

Qu’est-ce qui change par rapport à une classe normale ?

Je fais cours à mes élèves par visioconférence. Cela fait un drôle d’effet de ne pas voir les visages des élèves, de ne pas voir leurs réactions. Il y a des latences entre les questions et les réponses, c’est moins spontané. Le cours est entièrement numérique, le tableau est remplacé par un tableau numérique. Je l’enregistre pour garder une trace écrite du tableau et il est à disposition pour tous les élèves sur l’environnement numérique de travail. Le recours aux logiciels spécialisés pour expliquer aux élèves est simplifié.

Passez-vous autant de temps dans la préparation de votre cours ?

Oui, car il faut rédiger toutes les corrections d’exercices pour qu’elles soient les plus claires à comprendre.

Y-a t-il des nouveautés par rapport à d’habitude ?

Les réunions sont plus fréquentes pour le suivi des élèves.

Quels sont les points positifs du travail en confinement ?

La relation professeur/élève est plus chaleureuse à cause de la gravité de la situation sanitaire actuelle.

Quels sont les points négatifs du travail en confinement ?

Je travaille tout le temps assise devant mon ordinateur.

Qu’est-ce que le travail à distance a apporté aux élèves ?

Les élèves sont obligés d’être autonomes face à leur travail et apprennent à utiliser des ressources variées. Cela leur sera très utile durant la suite de leurs études.

Quels conseils pourriez-vous donner aux élèves pour être plus efficaces dans le travail à distance ? 

Je conseille aux élèves de mettre une croix dans la marge lorsqu’ils ne comprennent pas et de poser leurs questions au plus vite..

Merci beaucoup Mme R. de m’avoir accordé cette interview.

Evariste

Image d’en-tête : Image par Borja Blanco Cinza sur Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.