Critique ciné : Green Book, sur les routes du Sud

Emeline et Paola ont toutes les deux assisté à une projection du film Green book : Sur les routes du Sud pendant la Semaine de la Citoyenneté au CIV. Elles nous racontent ce qu’elles en ont pensé :

 

Paola :   

Le 26 Mars 2019, à l’occasion de la semaine de de la citoyenneté dans mon collège, avec ma classe et d’autres élèves de 4ème, de 3ème et de 2nde je suis allée voir un film qui m’a énormément plu !

 Il raconte l’histoire d’un pianiste noir (Dr. Don Shirley) qui décide de faire des concerts dans le sud des Etats-Unis (où les personnes de couleur ne sont pas les bienvenues). Avant sa tournée, il décide donc d’embaucher quelqu’un qui puisse le conduire et le protéger pendant la tournée. Il fait donc appel à Tony Vallelonga, qui était videur dans un cabaret italo-américain avant d’accepter le poste.

 Tony est donc forcé de quitter sa famille pendant les 8 semaines précédant le réveillon de Noël.

 Tout au long du voyage, les deux protagonistes du film vont lier une très forte amitié et vont apprendre à mieux se connaÎtre. Ils vont également devoir faire face à de nombreux problèmes dans des lieux peu accueillants pour le Dr. Shirley.

 “Green Book” est le nom d’un guide de voyage indiquant les lieux à fréquenter pour personnes de couleurs et c’est également le titre du film.

 Ce que j’ai particulièrement aimé c’est la manière de réciter des acteurs, qui traitent des sujets importants, la ségrégation et le racisme (sujet d’actualité), avec beaucoup d’ironie ! Le tout est en musique: jazz, classique, … pour varier les goûts de chacun ! De plus, je le trouve émouvant, en effet, cette amitié qui se crée entre ces personnages totalement différents est vraiment touchante et drôle.

 Je conseille à tous d’aller voir ce film !

 

Emeline :

Depuis les années 60, le racisme envers les personnes de couleur a fortement diminué. C’est ce que cherche à nous montrer le nouveau film de Peter Farrelly : « Green Book ».

À peine sorti le 23 janvier 2019, il fût l’un des films projetés par le cinéma de l’Alma dans le cadre de la semaine de la citoyenneté.

Il retrace la vie du pianiste noir Don Shirley en tournée dans les États du Sud des Etats-Unis en compagnie de son garde du corps blanc Tony Vallelonga.

Tournant autour de l’autobiographie, le drame et la ségrégation raciale, « Green Book » nous transmet les sentiments et ressentis des « gens de couleur ». Une belle histoire d’amitié racontée du point de vue des deux protagonistes, ce qui enrichit le propos.

C’est une histoire touchante qui nous raconte le racisme aux États-Unis pendant les années 60.

Un film malheureusement toujours d’actualité dans certaines parties du globe.

 

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.